Décompression vertébrale

Pour ceux qui souffrent d’hernie discale, de compression discale, de syndrome facettaire, de sténose lombaire, et autres…, la table de décompression neurovertébrale contrôlée par ordinateur travaille à augmenter la hauteur perdue du ou des disques endommagés afin de recréer l’espace nécessaire au retour de l’hernie au centre du disque.

Décompression vertébrale non-chirurgicale approuvée par Santé Canada

  • Une séparation vertébrale qui peut diminuer la pression intra-discale et réduire le gonflement du matériel compris dans le noyau pulpeux, et qui peut aussi améliorer l’osmose provenant des surfaces vertébrales en augmentant l’afflux sanguin et l’apport des nutriments et des liquides nourrissant le disque.
  • La séparation et le glissement des facettes articulaires, établissant le potentiel pour un meilleur alignement des articulations et une meilleure mobilité de celles-ci.
  • Une élongation et/ou un étirement des systèmes de ligaments intervertébraux.
  • Un agrandissement des trous de conjugaisons intervertébraux permettant l’augmentation de l’espace pour le passage des racines nerveuses.
  • L’étirement de la musculature vertébrale. Diminuant potentiellement sa sensitivité à la tension et par le fait même diminuant les spasmes musculaires. Il est aussi possible que cet étirement puisse améliorer l’afflux sanguin aux tissus vertébraux postérieurs.

Avant la décompression vertébrale:

Durant la décompression vertébrale:

Quand la pression extérieure est réduite, les nutrients, l’oxygène et les fluides sont attirés à l’intérieur du disque. Ce qui accroît la hauteur discale.